• Le pays des contes II: Le retour de enchanteresse Titre : Le pays des contes: le retour de l'enchanteresse
    Auteur : Chris Colfer
    Édition : Michel Lafon
    Nombre de pages : 472 

    Résumé : 

    Le Pays des contes n’est plus l’endroit enchanté qu’Alex et Conner ont visité il y a un an. Le monde féerique vit désormais dans la peur : l’Enchanteresse maléfique est de retour ! Lorsque ses mauvais sorts atteignent la Terre et que leur mère est enlevée, les jumeaux doivent retourner au Pays des contes.

    Aidés du Petit Chaperon rouge, des bandits Jack et Boucle d’or ainsi que du prince Grenouille, ils se lancent à la recherche de la seule arme capable de vaincre la terrible magicienne. Mais cette arme pourrait bien se trouver chez les ennemis les plus redoutés des royaumes, de la sorcière des Mers à la belle-mère de Cendrillon, en passant par la Reine des neiges…

     

    Mon avis : 

    Comme cadeau de Noël, mes parents m’ont offert ce deuxième tome que j’avais hâte de découvrir.

    Il retrace la suite des aventures d’Alex et Conner, qui essaye de sauver le pays des contes des griffes de l’enchanteresse maléfique qui veut avoir le contrôle de deux mondes.

    J’avais aimé la lecture du premier tome, j’ai dévoré le second. Il faut dire que l’auteur arrive à me captiver dès que j’ai ouvert le livre.

    Dans le retour de l’enchanteresse, on voit l’apparition de nouveaux personnages (la reine des neiges et la sorcière des mers (Ursula), etc…).

    Cette lecture aura confirmé le fait que j’apprécie le personnage d’Alex, il faut dire qu’elle est courageuse et assez volontaire.

    Par contre, j’ai détesté Malefice et j’avoue volontiers que je l’ai vite représenté par le personnage du dessin animé de Walt Disney sorti en 1959.

    Cette lecture a été un véritable coup de cœur et maintenant il faut que j’attende que le troisième sorte et cela va être dur.


    votre commentaire

  • Titre
     :
     Deux pour une
    Titre original : 
    Auteur : Erich Kästner
    Edition : livre de poche
    Nombre de pages : 220

    Résumé : Louise Brinkmann et ses camarades de la colonie de vacances de Bühl-au-Lac, située en Allemagne, attendent la venue d'autres futurs pensionnaires, vingt autres filles. À leur arrivée, l'étonnement est général lorsque tout le monde s'aperçoit qu’une des nouvelles, Lotte Körner, ressemble à s’y méprendre à Louise. Les deux enfants ne se connaissent pourtant pas : Lotte vit seule avec sa mère à Munich alors que Louise vit avec son père à Vienne, en Autriche. D'abord Louise va se montrer très désagréable avec la fillette, mais petit à petit les deux fillettes deviennent inséparables  

      

    Mon avis : Plus jeune, j’ai regardé le film « À nous quatre », il y a quelque temps, j’ai regardé « la financée de papa ». Ces deux films, dont le premier date de 1999 et le deuxième de 1961, sont tous les deux une adaptation du roman d’Erich Käster « Deux en une ». Ma sœur me l’a acheté sur Amazon pour mon Kindle et je n’ai pas attendu longtemps avant d’allumer mon livre électronique pour pouvoir le commencer.

    Louise et Lotte se rencontre dans une colonie de vacances. Louise vient de Vienne où elle vit avec son père et Lotte viens de Munich où elle vit avec sa mère. Qu’est-ce qui va unir les fillettes ? Une incroyable ressemblance et un secret que leurs ont caché leurs parents.

    J’ai autant aimé lire ce livre que de regarder les adaptations cinématographique. D’habitude, je trouve toujours une grande différence entre l’œuvre original et les adaptations qui parfois m’agace, mais là rien ne m’a choqué, j’ai autant été captivé.

    Je ne connaissais pas Erich Käster, mais je ne regrette pas cette découverte, j’ai beaucoup aimé son style d’écriture que j’ai trouvé fluide. 

    Il a réussi à me faire rentrer dans l’univers qu’il a créé dès les premières pages et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en compagnie de Louise et de Lotte.

    En conclusion, j’ai aimé ma lecture de deux en une, pour être franche, c’est l’un de mes coup de cœur de l’été 2014.

     

     


    votre commentaire
  • Hunger gamesTitre : Hunger Games
    Auteur : Suzanne Collins 
    Édition : Pocket jeunesse 
    Nombre de pages : 399  

    Résumé : 

    Après le succès des derniers Hunger Games, le peuple de Panem est impatient de retrouver Katniss et Peeta pour la tournée de la victoire. Mais pour Katniss, il s'agit surtout d'une tournée de la dernière chance. Celle qui a osé défier le capitole est devenue le symbole d'une rébellion qui pourrait bien embrasser Pane. Si elle échoue à ramener le calme dans les districts, le président Snow n'hésirera pas à noyer dans le sang le feu de la révolte. A l'aube des jeux de l'expiation, le piège du Capitole se referme sur Katniss...

    Mon avis : 

    La consigne du « Challenge 2014 : 1 mois 1 consigne » pour le mois de février était de lire un livre dont la tranche ou la couverture est rouge. J’ai donc choisi de lire ce livre.

    J’avais bien aimé la lecture du premier tome de la saga Hunger Games et j’en garde un bon souvenir, mais je dois vous avouer que j’ai moins aimé celui-ci.

    Katniss et Peeta doivent partir en tournée après la victoire dans les Hunger Games. Mais le Capitole organise de nouveau les jeux de l’expiation ou les deux jeunes héros font de nouveau faire partie de l’aventure.

    Comme dans le premier tome, j’ai bien aimé les personnages de Katniss et de Peeta. Par contre, je n’aime pas du tout Gale, il m’a énormément énervé à vouloir absolument les séparer.

    Comme dans le premier tome, les différentes parties de l’histoire s’enchainent bien les unes aux autres, mais dans celui-ci, il a manqué le petit truc qui m’avait fait aimer le premier. Je pense que ce qu’il m’avait plu était la découverte d’un univers totalement différent au nôtre et surtout la découverte des Hunger Game. Mais dans là, je n’avais plus du tout l’effet de découverte.

    J’avoue que j’ai décroché de l’histoire à partir de la seconde partie. Pourquoi ? J’avais l’impression de relire le premier tome.

    En conclusion, j’ai moins aimé le deuxième tome de la saga Hunger Game, mais je lirai tout de même le dernier tome afin de savoir comment vont finir les aventures de Katniss et Peeta. 


    votre commentaire
  • Titre : Le pays des contes 
    Auteur : Chris Colfer
    Édition : Michel Lafon
    Nombre de pages : 414 

    Résumé : 

    Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause !Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

    Mon avis : 

    Le 5 février dernier, j’ai fêté mes 23 ans. J’ai eu la surprise de recevoir ce livre (il faut dire qu’avec le nombre de fois que j’en avais parlé, ma famille avait vite compris que je le voulais absolument). À peine déballé de son papier cadeau, je n’avais qu’une hâte, le commencer.

    Le sortilège perdu raconte l’histoire d’un frère et d’une sœur, tous les deux âges de 12 ans. Ils se prénomment Alex et Conner. Leur grand-mère va leur donner en cadeau d’anniversaire, un grimoire, qui va leur permettre de voyager dans le pays des contes. Si rentrer dans ce pays a été facile, en sortir sera un peu plus compliqué.

    J’ai trouvé ce premier tome vraiment intéressant et surtout bien écrit, les différentes parties de l’histoire s’enchainaient bien les unes aux autres. J’étais tellement à fond dans le pays des contes avec Alex et Conner que c’était une torture de le lâcher.

    J’appréciais déjà Chris Colfer dans Glee (enfin dans le peu d’épisodes que j’ai vus), mais j’ai énormément aimé son style d’écriture que j’ai trouvé crédible. Il a réussi à me faire redécouvrir, grâce à Alex et Conner que j’ai tout de suite apprécié, les contes qui ont bercé mon enfance. Surtout Blanche-Neige et les sept nains qui resteront à jamais mon conte préféré.

    En conclusion, j’ai aimé ce premier tome qui se lit très vite et je peux vous affirmer que cela a été un coup de cœur, comment le sais-je ? Car dès que j’ai tourné la dernière page de ce livre je n’avais qu’une envie, le recommencé. 


    votre commentaire
  • Titre : Tara Duncan
    Auteur : Sophie Audouin-mamikonian 
    Édition : Flamarion 
    Nombre de pages : 381 

    Résumé : 

    Tara Duncan, la jeune princesse magicienne, doit précipitamment quitter la Terre pour AutreMonde : sa mère, Selena, a été blessée lors d'un attentat. Et le cruel Magister, maître des Sangraves, que tous croyaient disparu, est de retour. Avec l'aide d'une immense et redoutable armée de démons, il prétend s'emparer de l'Empire d'Omois. Et peut-être éradiquer ensuite la race des dragons... D'ailleurs qui pourrait résister au pouvoir du Sceptre Maudit dont il est désormais le détenteur et qui prive de leur magie les sortceliers d'AutreMonde ? L'Impératrice et l'lmperator capturés, Tara se retrouve seule, à quatorze ans, à la tête de l'Empire pour mener une guerre perdue d'avance. Aidée de ses amis, l'elfe Robin, Fabrice, Moineau la " Bête ", Cal l'astucieux Voleur, la naine Fafnir et de son arrière-grand-père le chien Manitou, la jeune Impératrice doit prendre tous les risques. Une fois encore, il lui faut affronter Magister, ses hordes et ses espions ainsi que son terrifiant tueur : le Chasseur. Les pouvoirs de Tara Duncan ne cessent de grandir mais sa magie pourra-t-elle empêcher l'armée des démons de déferler sur l'Univers ?

    Mon avis : 

    Lors de ma ballade à la bibliothèque municipale, j’ai emprunté le troisième tome de cette saga, livre que je voulais lire depuis un petit bout de temps maintenant.

    Dans ce troisième tome, Tara doit quitté la Terre précipitamment car sa mère Selena a été victime d’un attentat. Cet attentat a été commandité par Magister, le maître des Sangrave. Magister a décidé de conquérir l’Empire Omois. Il faut dire qu’il détient le Sceptre Maudit afin de privé les sortcelliers de l’autremonde de leurs pouvoirs magiques. Tara et ses amis vont devoir encore l’affronter afin de l’empêcher d’arriver à ses fins.

    Dans ce tome, il arrive toujours autant de malheurs à Tara, mais elle peut compter sur ses amis pour lui venir en aide, surtout Robin ainsi que Pégase le familier de Tara.

    En conclusion, j’ai trouvé ce troisième tome beaucoup moins intéressant que le précédent, mais j’ai quand-même pris plaisir à le lire. J’ai hâte d’emprunter les suivants afin de savoir la suite des aventures de Tara Duncan.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique