• Titre : Terrienne
    Auteur :  Jean-Claude Mourlevat
    Edition : France Loisirs
    Nombre de pages : 452

    Résumé : 

    Après avoir reçu un étrange message de sa soeur Gabrielle, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche.
    Accompagnée d'un vieil écrivain en mal de création, rencontré sur la route, elle passe alors brusquement de l'autre côté.
    Et découvre un monde parallèle, un univers blanc, aseptisé, glacial. Là-bas, les habitants ne respirent pas, ne sourient pas, et les humains sont esclaves. Au milieu d'eux, elle comprend vite que sa soeur est retenue prisonnière, quelque part, et qu'elle est en danger. Anne va tout tenter... jusqu'au péril de sa vie.
     
    Mon avis :

    J’ai découvert ce livre, par hasard dans un magasin, le résumé m’a intéressé, j’ai donc décidé de me l’acheter afin d’assouvir ma curiosité et pour découvrir un auteur que je ne connaissais pas. 
     
    Anne doit retrouver sa sœur qui a été enlevée par des hybrides d’un autre univers que le nôtre. Elle doit se battre jusqu’au bout pour la retrouver et la sauver de ces ravisseurs. 
     
    Anne, jeune Française qui est à la recherche de sa sœur, qui a disparu un an avant, après son mariage. Anne nous entraîne à la campagne où elle découvre un autre univers que le sien. Elle va rencontrer des alliés qui vont l’aider à retrouver sa sœur. 
     
    L’intrigue est vraiment intéressante, je suis rentrée tout de suite dans l’histoire dès les premières pages et je n’avais qu’une idée en tête, savoir si elle allait réussir à sauver sa sœur. 
     
    Les différentes parties s’enchaînaient assez bien les unes aux autres. 
     
    Il n’y a pas trop de personnages dans ce roman. Mais parmi ceux que l’on a rencontrés, deux se sont détachés du lot, il s’agit d’Anne qui est prête à tout pour sauver sa sœur et de Bran qui fait tout pour qu’Anne mène à bien sa mission et rentre chez elle. 
     
    Je me suis assez facilement identifié à Anne et à son combat, car je pense que si j’avais été à sa place, moi aussi j’aurai tout fait pour sauver ma sœur. 
     
    Je ne connaissais pas du tout Jean-Claude Mourlevat, mais cela a été une belle découverte, j’ai bien aimé son style d’écriture. 
     
    J’ai adoré ce livre, il est vraiment palpitant. Une fois le livre ouvert on a du mal à le lâcher, pour preuve je l’ai lu en une journée. Ce livre a été un coup de cœur.

     
     

    2 commentaires
  • Titre : Sucré
    Auteur :  Meg Cabot
    Edition : Le livre de Poche
    Nombre de pages : 443

    Résumé :
     
    Heather Wells, ex-lolita de la pop, ne veut plus être victime de la mode. Elle se sent très bien en jean. Et sa vie d’avant, les paillettes et les larmes, non merci. Elle décroche un job dans une résidence d’étudiants où l’on ne s’ennuie vraiment pas : deux filles meurent coup sur coup. Heather est persuadée qu’il s’agit de meurtres. Ça tombe bien, le sublime garçon qui l’héberge dans sa sublime maison – Cooper – est détective. En plus, il se fiche qu’elle fasse du 46 ! Une nouvelle vie commence pour Heather ! Pour un peu, elle porterait même une robe... Une nouvelle héroïne drôle et sexy, créée par Meg Cabot.

    Mon avis :

    Ma sœur a acheté ce livre, le résumé ne palissait pas, mais quand j’ai lu l’avis qu’elle avait fait sur son blog, je me suis dit qu’il fallait que je tente quand même la lecture. 
     
    Heather Wells est une ancienne star qui s’est reconvertie en directrice adjointe dans un dortoir de l’université de New York. Après la mort de deux jeunes filles, que tout le monde pense qu’elles sont accidentelles, elle doit prouver qu’il y a bien eu meurtre, mais cela ne va pas être facile de mener une enquête quand personne ne veut l’écouter. 
     
    L’intrigue de ce premier tome était très intéressante et les actions s’enchaînaient bien les uns aux autres sans aucun temps mort. On a envie de tourner les pages afin de découvrir enfin la vérité. 
     
    Comme cette histoire se passe dans une résidence universitaire, on rencontre beaucoup de personnages, mais cela n’empêche pas la bonne compréhension de ce livre. 
     
    Heather est assez attachante, elle ne se laisse pas abattre par ses différents échecs, au contraire, cela la rend encore plus forte. Elle est assez charismatique et elle a une grande personnalité. On peut facilement s’identifier à Heather, car elle n’est pas une héroïne comme on voit d’habitude. Elle possède ses petites faiblesses et ses défauts qui l'ont vite rendue attachante. 
     
    J’ai déjà lu d’autres livres de Meg Cabot, et je dois dire que je suis fan. Comme d’habitude, j’ai retrouvé son style d’écriture et surtout sa plume que j’apprécie tant. 
     
    J’ai adoré ce roman, comme tous ceux de l’auteur d’ailleurs. J’aurais eu tort de rester sur le fait que le résumé du livre ne me plaisait pas. Car ce livre était intéressant du début jusqu'à la fin.

    votre commentaire
  • Titre : Les survivant
    Auteur :  Susan Beth Pfeffer
    Edition : Pocket Jeunesse
    Nombre de pages : 253
    Tome 1Tome 2

    Résumé :

    Cela fait maintenant un an qu'un astéroïde a percuté la Lune et provoqué un bouleversement climatique sans précédent.Dans un monde ou tout s'écroule, Miranda tombe pourtant éperdument amoureuse d'Alex, qu'elle vient de rencontrer. Mais une terrible tornade approche : les deux jeunes gens parviendront-ils à s'aimer dans un tel chaos ? Leurs destins sont en suspens...

    Mon avis :

    Dans ce troisième tome, nous commençons l’histoire un an après la collision de l’astéroïde avec la Lune. La terre va-t-elle survivre à ces nombreuses catastrophes ? Comme les tremblements de terre, les tornades et les volcans. 
    L'histoire était vraiment intéressante, je l’ai lue en une journée, comme depuis le début de cette trilogie, j’étais à fond. Les différentes parties de ce troisième tome s’enchaînaient bien et je n'avais pas le temps de reprendre mon souffle
    Il y avait 11 personnages présents dans ce troisième tome, Miranda, sa mère, ses deux frères, la femme de son frère aîné, son père, sa belle-mère, leur enfant, Charlie, Alex et Julie. J’ai trouvé que le personnage de Miranda est ressorti du lot, car elle était la narratrice de ce troisième tome et qu’elle a réussi à me transporter dans son univers. Il faut dire aussi que j’ai pu facilement m’identifier à elle, car je l’ai trouvé vraiment forte. Je voudrais bien avoir sa force mentale. 
    Malgré le fait qu’il y ait autant de personnages, l’auteur par son style d’écriture fluide a réussi à faire qu’ils avaient tous une personnalité qui leur était propre.

    En conclusion, j’ai adoré la lecture de ce dernier tome et je peux même vous dire qu’il a été un coup de cœur. Je vais attendre avec impatience la sortie française du quatrième tome.

    votre commentaire
  • Titre : La fille de papier
    Auteur : Guillaume Musso
    Edition : Pocket
    Nombre de pages : 476

    Résumé : Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d'inspiration, voit surgir dans sa vie l’héroïne de ses romans.

    Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.

    Impossible ? Et pourtant…

    Mon avis : Je viens juste de découvrir cet auteur et j’avoue que pour le moment j’aime beaucoup ses romans. Il faut dire que c’est le genre de romans que j’affectionne particulièrement.

    J’ai apprécié la lecture de ce livre, à un tel point que cela était assez dur quand je devais le refermer pour diverses raisons. Mais, j’avoue que je l’ouvrais dès que je le pouvais, dans les transports et même à la fac pendant mes heures libres.

    Pourquoi cette histoire m’a plu ? Car les personnages étaient assez attachants, surtout le personnage de Tom Boyd qui risque sa vie et sa santé mentale pour Billie, mais ce petit sacrifice va lui apporter beaucoup.

    J’aime beaucoup le style de Guillaume Musso que je trouve assez fluide et il sait rendre le récit captivant, où c’est dû au fait que j’aime beaucoup ce style littéraire.

    En conclusion, j’ai adoré ma lecture de la fille de papier, qui se lit assez rapidement et sans aucune prise de tête, je pense lire d’autres livres de Guillaume Musso.

    votre commentaire
  • Titre : Lune de printemps
    Auteur :  Sophie Audouin-Mamikonian
    Edition : Michel Lafon
    Nombre de pages : 372

    Résumé : 

     Dans les interminables plaines du Montana s'étend le ranch des Lykos. Les voisins alentour sont loin de se douter que ses habitants sont les membres de l'un des clans de loups-garous les plus puissants d'Amérique du Nord. Parmi eux, un seul humain a sa place : Indiana Teller, 17 ans. Né de l'union d'une humaine aux pouvoirs mystérieux et d'un loup-garou, Indiana est le petit-fils et le seul héritier de Karl, le chef de la meute. Se sentant comme un étranger parmi les siens, il lutte pour trouver sa place dans la hiérarchie codifiée imposée par son peuple : des créatures fantastiques qui vivent cachées au milieu des hommes.

    Mon avis : 
    Je ne suis pas fan des livres qui parlent de loup-garous, vampires et autres créatures paranormales. Ma sœur s’est acheté le premier tome de cette nouvelle série et quand j’ai vu que la personne qui a écrit ce livre était Sophie Andouin-Mamikonian, l’auteur de Tara Duncan, je me suis dit : « je vais tenter le coup ».

    J’ai été agréablement surprise par ma lecture et j’avoue que j'ai aimé ce premier tome. Pourquoi ? Je pense que la description des personnages faits par l’auteur a rendu l’histoire assez crédible à mes yeux, je n’avais pas trop l’impression d’avoir affaire des êtres qui sortent de l’ordinaire.

    Les personnages ont tous une personnalité différente et ils ont tout un caractère bien trempé, cela les rendait presque humain et assez attachant. Indiana Teller apprend au fil de pages qui il est vraiment et je pense que cela risque d’être intéressant lors de la suite de ses aventures.

    Quant à l'intrigue de ce premier tome, il faut bien que j'en parle également. Ce premier tome met en place les bases de la nouvelle saga de l'auteur. J'ai trouvé que les actions s’enchaînent les unes aux autres.

    En conclusion, pour une personne dont le fantastique n’est pas son genre littéraire de prédilection, j’avoue que j’ai été agréablement surprise par lune de printemps.
     

    votre commentaire